Dans notre circonscription, l’abstention en tête du premier tour des présidentielles

Les résultats de l’élection présidentielle dans notre 5e circonscription de l’Ain positionnent une nouvelle fois l’abstention en grand « vainqueur » du scrutin, avec 24% d’inscrits qui ne se sont pas déplacés.

Sur les suffrages exprimés, notre candidat Jean-Luc Mélenchon obtient 18,2% des voix.

Évidemment, ces résultats nous ouvrent la porte du deuxième tour des législatives des 11 et 18 juin, si les électeurs de Jean-Luc Mélenchon se mobilisent pour nos candidats, et plus encore si les électeurs de Benoît Hamon et des autres candidats de gauche se saisissent de l’opportunité.

Compte-tenu des politiques menées depuis tant d’années, nous comprenons que des citoyens expriment du désintérêt voire du ras le bol (référendum de 2005, non renégociation des traités par le candidat « ennemi de la finance », abus de 49.3 par les précédents gouvernements, etc.). Nous disons aux abstentionnistes que, selon la Constitution actuelle, en mobilisant 185 députés et 4,75 millions de signatures, nous pourrons rétablir la pleine démocratie par

  • une 6e République construite par et pour les citoyens,
  • l’instauration du référendum révocatoire pour mettre fin aux mandats des élus qui trahissent leur parole,
  • la reconnaissance du vote blanc.

La partie est jouable. Il est possible de renverser la table et de voter pour qu’ils dégagent.

Donnons-nous en les moyens. Nos candidats prennent l’engagement de tout faire pour mettre fin au système actuel. Ils ont signé la charte des candidats France Insoumise, qui inclut cet engagement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire