Les grenouilles de Macron (premier bilan)

Les Grenouilles, se lassant
De l’état Démocratique,
Par leurs clameurs firent tant
Que Jupiter les soumit au pouvoir Monarchique. (La Fontaine)

Ainsi commence la fable de La Fontaine. Elle ne décrit pas la situation française. Ici, un peuple absent s’est massivement détourné de la chose publique. Il s’est donné un chef avec 15% des voix au premier tour de l’élection suprême. Mais la morale du texte est d’actualité :

Le Monarque des Dieux leur envoie une Grue,
Qui les croque, qui les tue,
Qui les gobe à son plaisir,
Et Grenouilles de se plaindre

Quelle que fût l’issue du scrutin présidentiel, elle n’aurait pas effacé les problèmes de l’heure : catastrophe climatique, creusement des inégalités, chômage de masse, crise des réfugiés, école et hôpital en perdition, terrorisme, dégradation continue des conditions de travail, etc.

De cette situation, le président élu n’est pas personnellement responsable. Veillons à ce qu’il ne soit pas jugé sur la situation qu’il a trouvée, mais sur les réponses qu’il aura apportées. Or, le bilan après 7 mois du gouvernement-qui-marche confirme son orientation politique. Par exemple :

 

Pour les plus riches 😊

Pour les autres ☹

–  Suppression de l’ISF

–  Réforme des revenus du capital (flat tax)

– Confirmation de tous les paradis fiscaux présents sur le sol européen ou outre-mer (Saint-Barth, Andorre, Monaco, Luxembourg, îles anglo-normandes, …).

 

– Plafonnement des indemnités prudhommales pour licenciement abusif

– Précarisation des contrats de travail

– Baisse de l’aide au logement (APL)

– Suppression des CHSCT (instance de prévention des risques professionnels) et des Délégués du Personnel

– Inversion de la hiérarchie des normes -> le rapport de force dans l’entreprise primera sur la loi qui nous protégeait tous

– En projet : désindexation des minima sociaux (RSA, SMIC, minimum vieillesse, etc.) -> perte de pouvoir d’achats pour les plus modestes

– Confirmation de la réglementation sur les travailleurs détachés -> dumping social européen

–  …

Pour tous

– Suppression de la taxe d’habitation -> moins de ressources pour les collectivités, qui va payer ?

– En projet : baisse des cotisations d’assurance maladie -> quel avenir pour notre sécurité sociale ?

– État d’urgence inscrit dans le droit commun, quid de nos libertés ?

– Prolongement des autorisations pour des produits phytosanitaires dangereux (dont le glyphosate), qui se soucie de notre santé ?

– Annonce d’un plan d’économies de 60 milliards, avec suppression de postes de fonctionnaires. Où ? dans les hôpitaux, les crèches, la police ?

– En projet : Europe de la défense -> subordination de l’armée française à l’OTAN de Trump

– Aucun projet de conversion énergétique, aucune vision sur le nucléaire

– Génuflexion devant le roi d’Arabie Saoudite, principal soutien de l’état islamique (« nous sommes des frères » dixit Macron)

– …

Un lecteur pourra-t-il trouver, au cours des mois de marche-forcée que nous venons de connaître, une seule, une unique, une simple mesure concrète de progrès social ? Une seule mesure qui réponde vraiment et durablement aux problèmes qui se posent ? Non. Pour l’heure, les grenouilles ont un roi qui n’a rien trouvé de plus pressant que d’accepter la charge de chanoine du Latran. Il les croque, les tue, les gobe à son plaisir.

Mais la France Insoumise continue sont travail de proposition. Le contre-budget que nous avons présenté est la seule alternative politique qui soit sur la table. Le mouvement se structure, il veut être encore plus présent sur l’ensemble des terrains. Son groupe parlementaire se distingue par la quantité et la rigueur de ses interventions et de ses propositions.

Nous ne sommes pas des grenouilles plaintives, nous sommes la lutte et nous serons la relève.

 


Post Scriptum : rappel du programme En Marche (vidéo de la page EM! Ambérieu)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire