Les ONG et nous

De nombreux citoyens de l’Ain s’engagent dans le tissus associatif et solidaire. Ils nous interpellent à l’occasion de ces élections. Voici un échantillon des ONG qui sont en adéquation (soutien affiché ou impartial) avec ce que nous proposons dans le programme de la France Insoumise :

  • Le comparateur de programme  lancé par 4 ONG (Care France, ONE, Action contre la Faim, Action santé mondiale) en matière de d’aide au développement et de solidarité internationale démarré fin janvier nous a tout de suite placé en tête dans ce domaine avec d’abord une note de 7.5/10 et désormais 10/10 (ex-aequo avec Benoît Hamon). Cette initiative a été lancé pour inciter les candidats à donner leur position sur la question de la solidarité, la faim, la santé  et la misère dans le monde.

 

  • L’ONG ONE a lancé la campagne de mobilisation “Cap ou pas Cap ?” pour inviter les candidats à donner leur solution, leur plan pour lutter contre l’extrême pauvreté, le manque d’éducation et développer l’accès à la santé en Afrique. Nous avons été déclarés Cap !

  • Greenpeace a produit un texte décryptant les programmes écologiques. L’ONG semble placer la France Insoumise en haut du classement en terme d’écologie. Toutefois, Greenpeace émet des réserves certaines de nos positions comme sur la mise en place de la règle verte, et la sortie du nucléaire jugé 15 ans trop tardive.

  • La plateforme des ONG française pour la Palestine a créé un questionnaire sur des mesures précises nécessaires à l’évolution de la situation critique en Palestine. Seul le candidat de la France Insoumise à répondu de manière claire aux questions posées en proposant humblement des pistes pour résoudre enfin le conflit. Voici la réponse de la FI au questionnaire : lien
  • #LesJoursHeureux est un regroupement de citoyennes et citoyens qui ont pour objectif de recréer un climat de bien vivre en réactualisant le programme  « Les Jours Heureux » du Conseil National de la Résistance de 1944 aux enjeux d’aujourd’hui. Ainsi, à travers 25 mesures prioritaires, ils mettent en place un cadre pour ensuite s’atteler au grands enjeux de notre siècle. Jean-Luc Mélenchon a répondu favorablement à toutes les mesures proposées, la plupart des autres candidats ne répondent pas ou émettent des réserves/ne sont pas favorables aux 25 aux mesures pourtant visiblement essentielles.
  • Il y a beaucoup d’ONG ou groupe d’ONG ayant interpellé les candidats sur la question de la solidarité, beaucoup d’autres existent et le programme de la France Insoumise s’accorde  avec toutes les propositions que soutiennent ces ONG. On peut encore citer:
    • L’analyse des programmes des candidats à la présidentielle de ActionAid France, Peuples Solidaires, le CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, le Secours catholique et Caritas France

   

    • Le compte rendu de Coalition Eau sur  les propositions des candidats sur la solidarité et l’accès à l’eau
  • Amnesty International a comparé et surtout analysé les propositions en matières de liberté ainsi que sur l’accueil des réfugiés défendu par les candidats. Ils ont aussi sélectionnés 10 engagements jugés prioritaires pour protéger les droits humains et sur lesquels le programme de la France Insoumise est en accord. Aussi ce programme est en accord avec ce que défend Amnesty International pour ce qui concerne les libertés et ce qui concerne la politique sur les réfugiés. Voir l’article sur JL Mélenchon et les libertés: lien ; et celui sur JL Mélenchon et le réfugiés : lien. Toutefois L’ONG trouve que la France Insoumise reste peu précise sur certaines positions comme sur la sortie de l’état d’urgence.
  • L’organisation de défense des animaux L214 note les candidats sur leurs prises de positions vis à vis de la cause animale (cas peu évoqué qui pourtant touche la très grande majorité des Français) et il se trouve que Jean-Luc Mélenchon se place en tête avec une note de 15.7/20 et donc il “agit pour les animaux”. L’organisation déclare qu’il y a chez Mélenchon un véritable intérêt pour la pris en compte des animaux.

  • Une tribune à été publié en Février par le comité “sécurité sanitaire” qui a parallèlement questionné les candidats à la présidentielle de 2017. Le but étant d’interpeller les candidats sur les questions de sécurité et de santé publique, les questions posées portaient sur plusieurs thèmes: le tabac, l’alcool, la nutrition/exercice physique, la sécurité routière et les médicaments. Suite au réponse des candidats, une notation à été effectué et Jean-Luc Mélenchon obtient la note maximale de 20/20!