Vous n’avez qu’à aller à Meximieux

smacap_Bright

« Vous n’avez qu’à aller à Meximieux ». Voilà ce que vous avez répondu, Monsieur le Maire d’Ambérieu, aux nombreux citoyens venus participer à la réunion publique à propos de votre nouvelle politique de stationnement dans le quartier gare.

Vous n’avez qu’à aller voir ailleurs, en d’autres termes. Vous effacer. Disparaître. Vous avez jeté cela sans sourciller à tous ces gens qui prennent le train pour aller travailler, gagner de quoi payer leurs diverses charges, une pension alimentaire peut-être, la scolarité des grands pour certains et la licence de sport des petits. Vous souhaitez que s’effacent toutes ces personnes qui font vivre une économie locale en rapportant de Lyon, de Genève ou d’ailleurs le revenu qu’ils y gagnent. Tous ces gens qui également (mais vous n’y avez peut-être pas pensé) font vivre la gare et justifient que celle-ci ne soit fermée comme l’ont été celle de Pont d’Ain ou celles qui jalonnaient une ligne Bourg-Lyon en sursis.

Alors qu’une cabane est posée sur le parvis de la gare pour nous dire qu’on « peut retrouver des moments de partage et de convivialité » (La Voix de l’Ain du 27/02/19), vous rayez d’un trait de plume une part significative de la « France qui travaille », comme on aime dire dans les milieux que vous fréquentez. C’est l’enseignement que vous tirez du mouvement des Gilets Jaunes, vous l’avez signalé lors de la réunion : « c’est l’inaction des politiques qui a généré la colère ». Il faut débrancher BFTM-TV, Monsieur le Maire, car vous êtes bien mal informé. La colère du peuple n’est pas dirigée contre l’absence de convivialité, elle est dirigée contre des élites qui conduisent des politiques découplées du réel, inconscientes de ce réveil qu’on avance de 15 minutes pour pouvoir trouver une place de parking, ignorantes des retards à répétition d’une ligne de TER en perdition, à mille lieux de la frustration de ne pouvoir se payer un loyer proche de son lieu de travail ou de cette tension permanente ente rester et partir du lieu de vie où l’on a ses racines et ses amis.

Vous n’êtes bien sûr par responsable de tant d’années d’inaction pour le stationnement en gare, mais seulement des 5 dernières. On ne vous aurait même pas reproché de n’avoir rien fait. Ce dont nous vous faisons grief, c’est de continuer à gloser sur le « quartier gare » alors que manifestement vous ne voulez pas de cet équipement (peut-on vouloir une gare et en même temps effacer les voyageurs ?), de courir derrière des subventions pour des « machins » dénués de sens (une navette autonome subventionnée comme seule extension des possibles ?), d’opposer sans cesse résidents et navetteurs, de penser en outre régler la situation avec une cabane et des coups de menton.

Il faut, Monsieur le Maire d’Ambérieu, reconnecter les politiques locales à la réalité. Ne pas effacer les problèmes par une simple réglementation. Sans quoi ils vous rattrapent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire